retour à la page d'accueilLes usines de Levallois-Perret et Châteaudun

Elles ont été fondées par le Duc Armand de Gramont

Les usines de Châteaudun & Levallois-Perret


 

 

vue d'ensemble des 2 usines

01_levallois_et_chateaudun.jpg

OPTIQUE & PRÉCISION DE LEVALLOIS S.A. - FRANCE.

 

 

description des 2 usines

02_usines_levallois_chateaudun.jpg  03_usines_levallois_chateaudun.jpg

Usine de Levallois et usine de Châteaudun.

 

«Les ateliers où sont fabriqués les objectifs, les viseurs et les diverses pièces optiques sont maintenus, hiver comme été, à une température constante.»

 

 

L'inauguration des locaux commerciaux de FOCA

04_1_inauguration.jpg

Le photographe, avril 1956, p.180.

 

«Le lundi 19 mars, la société O.P.L. Foca avait convié les revendeurs de la région parisienne à un cocktail d'inauguration de leurs nouveaux locaux commerciaux, 102, rue Chaptal, à Levallois-Perret.»

 

Les origines de Levallois-Perret et de l'O.P.L.

04_2_hist_leval_per_focag_n25_janv_56.jpg

FOCAgraphie, n°25, janvier 1956, p.14.

 

«Et c'est sur une partie de ses jardins que fut élevée, en 1905, un laboratoire qui, agrandi, devint le Siège - nous pourrions dire le berceau - de la Société Optique et Précision de Levallois, plus familière à nos lecteurs sous le nom de Foca.»

 

Sur le site des Archives Nationales on peut voir une notice biographique ainsi que la mention de l'existence de 9 cartons de documents concernant l'O.P.L. et de 2 autres sources.

Voir aussi ceci. 

 

Réception à l'Hôtel Saint- Louis à Châteaudun des délégués du Congrès
INTERPHOTO qui s'est tenu à Paris du 29 mars au 2 avril 1954

04_3_visite_usine_opl_a1.gif

Le Photographe, n°814, 20 avril 1954, p.206.

Remarquer DUNOIS orthographié DUNOY ?

 

«Nous savons que les articles de votre fabrication peuvent se mesurer avec la meilleure production mondiale.»

 

Visite des usines après le déjeûner

04_4_us_chat_focag_n16_juil_54.jpg

FOCAgraphie, n°16, juillet 1954, p.45.

 

«Les photos prises au FOCAsol au cours de cette visite mettent particulièrement en valeur l'intérêt du Flash électronique, quel que soit l'éclairage ambiant.»

 

 

Visite des usines par le syndicats des négociants en photo-cinéma

05_visite_usines_opl_foca1.jpg  05_visite_usines_opl_foca2.jpg

Le Photographe nº186 - 5 avril 1954.

 

«Un monsieur intrigué par par notre groupe important, demande au maître d'hôtel: - Qui sont ces gens là?

Réponse du maître d'hôtel: - Ce sont tous des photographes, monsieur, mais je ne sais pas de quelle marque!!!»

 

 

publicité décrivant l'usine de Châteaudun

06_chateaudun.jpg

1958: Un FOCA sort toutes les 90 secondes de cette usine...

 

«Certaines pièces mécaniques subissent jusqu'à 47 contrôles différents.»

 

Les usines FOCA de Châteaudun

07_couverture_n1_focagraphie.jpg

FOCAgraphie nº1 - Janvier 1952 - Usine de Châteaudun

 

«L'industrie du vingtième siècle a des servitudes ignorées auparavant: Le prix de revient auquel on fait constamment allusion dans la presse est fonction d'un certain nombre de facteur que les constructeurs comme les animateurs de l'usine de Châteaudun n'ont pas ignorés.»

 

07_usines_chateaudun1.jpg 07_usines_chateaudun2.jpg 

Extrait d'un opuscule de 1950 montrant des étapes de fabrication

 

«Cette usine de construction récente (1938) possède des installations et un matériel des plus modernes qui en font la première usine française de construction d'appareils photographiques.»

 

  

Fluoration des objectifs.
Extraits d'un article de la revue "SCIENCE ET VIE" n° 359 août 1947 p.86 et 88, intitulé "Instruments d'optique sans réflexions parasites"
 

"Un objectif photographique à six surfaces libres a vu le facteur de transmission de ses lentilles passer de 64% à 83% par le traitement de cinq de ses surfaces"  

 

L'usine de Levallois-Perret - O.P.L. en 1923

08_levallois-perret_1.jpg 08_levallois-perret_2.jpg 08_levallois-perret_3.jpg 08_levallois-perret_4.jpg 08_levallois-perret_5.jpg 08_levallois-perret_6.jpg

Voici six vues des usines retrouvées en 1984 par monsieur J.P.Francesch, Président honoraire du club Niepce Lumière.

Monsieur Lucien Gratte, que je remercie, m'a signalé que les vues ont été inversées au tirage car les mandrins des tours se trouvaient à droite des ouvriers. Elles ont donc été remise dans le bon sens.

 

A cette époque l'O.P.L. "Optique et Précision de Levallois" produisait au 102, rue Chaptal à Levallois-Perret divers instruments de mesures pour l'aviation, l'armée de terre et la marine.

 

Annonce de la fusion de la S.O.M. et de l' O.P.L.

 

Le Photographe n° 1068 du 20-09-1964, page 702.

Le Photographe n° 1072 du 20-01-1965, page 46.

 

  "Cette union répond aux impératifs de l'heure, où la compétition internationale exige, tant sur le plan technique que sur le plan économique, un accroissement et une concentration des efforts dans la recherche et dans la production."

 

Accord  FOCA - LUMIERE.

Le Photographe n° 1046 du 20 décembre 1963, après la page 662.
 "En conséquence, à compter du 1er janvier prochain, le Département Photo-Ciné de la Société LUMIERE assurera la distribution exclusive des fabrications FOCA et LUMIERE."

 

 

 

 

retour à la page d'acceuil